On a tous déjà rêvé en regardant un reportage ou une vidéo Youtube sur une destination en particulier.

« Ah si seulement j’avais le temps et l’argent pour y aller, ça à l’air magnifique ! »

Pose cette excuse délicatement et mets les mains en l’air. Ouvre grand les yeux et les oreilles : TU MENS. Si tu avais réellement envie de partir, tu te donnerais les moyens de le faire. J’en suis la preuve et je pourrais t’en donner des dizaines d’autres. Si tu es lecteur assidu du blog, tu as probablement moins de 30 ans. C’est le meilleur moment de ta vie pour partir. Tu penses vraiment que la situation sera plus propice quand tu auras emménagé en couple ? Ah non, laisse moi deviner : tu attends d’avoir un CDI et un patron insupportable pour partir ? Ou peut-être que c’est ton poisson rouge, Nemo, qui te retient ici ?

Quoi, tu n’es toujours pas convaincu ? Alors laisse moi te donner quelques très bonnes raisons de prendre ton billet dès que tu auras fini la lecture de l’article !

Le voyage est la meilleure école de la vie que tu puisses faire

Si tu comptes sur la fac pour t’ouvrir l’esprit, tu risques d’attendre longtemps. Allez avoue, toi aussi tu as déjà rêvé en écoutant un pote te raconter son dernier roadtrip. Et je suis même sûr que tout le monde a bu ses paroles. Tu sais pourquoi ? Simplement parce qu’il en a tiré de l’expérience. Aucune école, aucune formation ne pourra t’apprendre ce que le voyage t’enseignera. La découverte d’un autre pays, d’une autre culture et de mœurs différentes vont t’apprendre la tolérance et la prise de recul. Tu croyais être malheureux avec ton iPhone 5 et ton 25 m² dans la banlieue Parisienne ? Attends de voir un Khmer se contenter de trois fois rien tout en ayant le sourire du matin au soir. Crois-moi, tu verras les choses différemment.

trek-angkor

Seul le voyage te fera découvrir qui tu es vraiment

Tu te rendras vite compte que, bizarrement, l’être humain se retrouve plus facilement quand il est à 10 000 km de chez lui. Ton instinct de survie va révéler la personne que tu es vraiment. Et tu risques d’y prendre goût !

Le fait d’être dans un autre pays va littéralement faire disparaître toutes les barrières que tu te mets en France. Tu portes énormément d’attention aux apparences ? Je suis persuadé qu’une semaine en sac à dos te fera relativiser. Tu es plutôt introverti(e) ? Un groupe d’Australiens un peu éméché saura sûrement y remédier.

Tu as compris l’idée. Le fait de sortir de ton cadre de vie habituel va t’obliger à révéler la personne que tu es vraiment. Sans artifice.

Voyager permet de vivre des expériences complètement folles

Tu en connais beaucoup des mecs qui ont passé la soirée avec un couple venu d’Afrique du Sud, 2 Finlandais et un groupe d’espagnols ? Ce n’est en tout cas pas en restant dans ta chambre que ça risque de t’arriver ! Tu ne t’es jamais demandé pourquoi certaines personnes avaient toujours quelque chose à raconter ? Creuse un peu, tu verras que ce sont souvent celles qui voyagent le plus. J’aurais tellement d’anecdotes à te raconter ! Entre une soirée où j’ai croisé un Russe en slip par -5°C en Finlande, la fois où j’ai nagé avec des tortues, le verre que j’ai bu dans un Skybar surplombant Bangkok pour mes 25 ans…

La Terre est magnifique, tu dois voir ça par toi-même

Si tu restes dans ta petite ville de banlieue, tu ne le sais peut-être pas. Mais notre planète est un putain de bijou. Que tu sois croyant ou pas, tu finiras forcément par te demander si tous ces paysages somptueux ne sont que le fruit du hasard et de la nature. Que ce soient les plages paradisiaques de Thaïlande, les rizières verdoyantes et les volcans de l’Indonésie, les maisons colorées de Lisbonne ou encore les sites archéologiques de Rome, personne ne peut rester insensible face à la beauté de notre planète.

Alors au lieu de baver sur le feed Instagram de tes influenceurs préférés, pourquoi ne pas aller voir ça par toi-même ?


Je pourrais encore te donner un milliard de raisons (oui rien que ça) de faire ta valise et d’aller te faire ta propre idée du monde dans lequel on vit. Mais j’aurais de quoi écrire une série de livres et tu m’as déjà accordé assez de ton précieux temps.

Tu sais ce qu’il te reste à faire 😉