Après quelques jours de farniente sur la merveilleuse île de Koh Samui, nous avons mis le cap vers Koh Phangan. Une étape que nous attendions et redoutions à la fois, puisqu’elle annonçait la fin de notre séjour en Thaïlande. Même s’il nous restait 5 jours sur place, l’idée de repartir était déjà dans un coin de nos petites têtes bronzées.

Mais il en aurait fallu bien plus pour nous ôter l’envie de s’y rendre ! Pour y aller d’ailleurs, une seule solution s’offre à vous : le bateau. Il faut plus de temps pour embarquer et débarquer que le temps de trajet en lui-même. 30 minutes et quelques secousses plus tard, nous voici arrivés à destination. Et s’il y a bien un détail qui frappe immédiatement, outre le soleil, c’est le côté sauvage de l’île. Contrairement à Samui, plus conventionnelle et touristique, Phangan a gardé son âme. Alors évidemment, la Full Moon Party et ses environs me feront mentir. Mais ce n’est qu’une infime partie de ce que cet endroit peut offrir.

Bungalows au bord de l’eau et tempêtes tropicales

Après quelques minutes de taxi qui nous auront d’ailleurs permis de découvrir à quel point l’île est sauvage, nous voilà arrivés aux Seaflower Bungalows, notre QG pour les prochains joursEst-ce que je dois vraiment vous dire à quel point l’endroit est magnifique ? Non ? Bon, je vous laisse juger avec ces quelques photos 😉

koh-phagan-bungalow-seaflower

phangan-5-jours-palmier

plage-koh-phangan-deserte

Émerveillés, nous décidons de marcher au bord de l’eau dans l’espoir de découvrir une crique. Il n’aura pas fallu longtemps. Quelques centaines de mètres plus loin, un bar abandonné nous barre la route. Et quand on voit la crique, on comprend pourquoi le propriétaire avait décidé de s’installer ici ! Sable blanc, eau turquoise, petits crabes qui se font la malle à chaque bruit de pas. Une véritable scène de film. Malheureusement, une tempête tropicale est venue perturber la fête. Un moment inoubliable digne du film La plage pour les connaisseurs !

phangan-crique-abandonnee pluie-juillet-phangan

Tour de l’île en scooter, nature et découvertes

Je vous en parlais dans notre article sur Samui, la circulation en scooter est chaotique en Thaïlande. A Phangan c’est assez différent. Les routes sont très peu fréquentées et c’est vraiment un plaisir de pouvoir circuler sans se faire de frayeurs à chaque croisement. Si vous avez l’occasion de vous y rendre, louez un deux-roues et faites le tour de l’île. Vous découvrirez des plages absolument magnifiques mais aussi des randonnées sympathiques et inattendues. C’est d’ailleurs ce qui fait le charme de Phangan, la possibilité d’allier détente à la plage et ballades en pleine jungle.

temple-ile-thailande

Après une nuit de sommeil vraiment reposante (merci la climatisation), nous avons donc pris la route de Chaloklum, au nord de l’île. Les plages y sont dignes des plus belles cartes postales. C’est aussi le point de départ vers d’autres plages comme Bottle Beach qui n’est accessible qu’en bateau. Nous n’y sommes pas allés, non seulement par manque de temps mais surtout parce que c’est un piège à touristes. Libre à vous de tenter l’expérience et de nous donner votre avis en commentaire 🙂

chaloklum-phangan scooter-phangan

Khao Ra, le point culminant de Phangan

S’il ne fallait retenir qu’une seule chose de cette île incroyable, ce serait sans aucun doute la randonnée de Khao Ra. Julie vous le dira aussi bien que moi, nous avons vraiment cru ne jamais y arriver. Vous l’avez sans doute remarqué sur Instagram, nous sommes plutôt sportifs et avons une bonne condition physique. Mais nous n’avions pas pris en compte un élément : la chaleur. Au bord de l’eau, c’est vraiment supportable. Mais une fois en pleine jungle, c’est une autre affaire. Autant vous dire que jamais nous n’avons autant sué de toute notre vie 😀

Mais la vue au sommet vous fera rapidement oublier l’effort. Puis avouez, c’est quand même la classe d’être sur le point le plus haut d’une île !

khao-ra-point-plus-haut-photo khao-ra-sommet

Bon, je pourrais vous parler encore des heures de la Thaïlande, des plats délicieux qu’on y trouve, de la gentillesse des Thaï. Je pourrais encore vous raconter des anecdotes par dizaines tant c’est un pays qui a à offrir. Mais je risquerais probablement de vous ennuyer et ça me ferait du mal !

N’hésitez pas à laisser un petit commentaire si l’article vous à plu. D’ici là, je vous fais des bisous et à la prochaine !